Vu

Ce soir, ‘Moulin Rouge’, encore pleuré, retenu cette phrase qui me sied à  ravir pour l’hiver

The show must go on
Inside my heart is breaking
My make-up may be flaking
But my smile still stays on.

Cette nuit, The Cardigans, souvenirs de 1996 avec Lovefool, 10 ans et pas une ride:

Dear, I fear we're facing a problem you love me no longer
I know and maybe there is nothing that I can do to make you do
Mama tells me I shouldn't bother that I ought to stick to another man a man that surely deserves me
but I think you do! So I cry, and I pray and I beg
Love me love me say that you love me
fool me fool me go on and fool me love me love me pretend that you love me
leave me leave me just say that you need me

Amazones

Vient de recevoir un coup de fil de Virginia, ma FAP. Besoin de se défouler, de parler à  quelqu’un. Conclusion des échanges: nous sommes les ultimes amazones détentrices du glamour et de la fleur bleue et nous nous battrons pour que ceci ne meure pas 😉

Sinon, reprise du taf et un cadeau sur mon bureau: une impression d’un dessin de bisounours, c’est fou ce que mes nouveaux collègues ont pu me comprendre aussi rapidement!

Bref, glamour, bisoux (contraction de bisou et doux, thxs Lucille et ses bisous-nuages), fleur bleue vaincront les malotrus avides de foot, de bière et nunuches à  souhait.

Puisqu’il le faut

Puisqu’un mec habillé en rouge pour faire du marketing force des enfants à  travailler dans des sous sols et tout ca à  cause aussi de l’euromillion…

Avec la couille, on a décidé de boycotter tant d’injustice et nous demandons aux pouvoirs publics de faire cesser immédiatement cet état de fait…

Cédric, en forme

Vacation

Du papier à  musique dans ma besace, des feuilles blanches dans mon portfolio, quelques fringues (faut des noires pour l’enterrement…), un ou deux bouquins et ce sera tout…
Le strict nécessaire pour passer une semaine de décontraction et d’oubli loin de Paris.

Back to Ninville for Xmas and Dad’s Birthday. Comme c’est écrit à  l’entrée du département: ‘Haute Marne, la vie est ici’ en tout cas pour 8 jors ma vie sera là  bas…

Bye guys and dolls & Merry Christmas

Ab Fab’

Soirée de samedi de dingue avec Jeff, plein de bars, plein de danse, plein tout court d’ailleurs… à  cette heure mon estomac ne s’en est pas encore remis… Rentré tard, rentré en marchant pas très droit mais heureux d’avoir encore vécu un petit morceau de vraie teuf’ avec un ami tout aussi vrai.

Au lit pour finir d’effacer les méfaits que mon corps a subi…

Chose promise

Nancy, le premier chapitre est enfin fini… vu que tu ne lis pas ce blog, tu auras donc la surprise en arrivant lundi au taf’. La trame n’est pas encore dessinée mais je fais confiance à  mon imagination pour que nous découvrions cette histoire en même temps ( on pourra parler de jet lag là  pour compenser l’effet, j’écris, tu te lis…)

Je t’embrasse

Fusion

Ce soir pour la première fois depuis très longtemps je me sens entier… Cédric et Kwaite ont décidé de fusionner… Mélanger les bons et mauvais côtés et les assumer à  part entière, non pas comme d’habitude rejeter le côté noir sur un personnage de fiction totalement dénué d’intérêt…
Nous remercierons donc Mme Vodka qui m’a permis de combler ma solitude que je trouve insupportable en ce moment. Gerer en plus les crises traumatiques de mes collègues ( nous la nommerons V.)
V. m’a appelée parce qu’elle a fait l’erreur de coucher avec son ex et de croire que cela serait un bon moyen de le faire revenir à  elle. Elle se retrouve donc relativement bas moralement parlant. Sauf que ce soir, j’avais envie de lui dire la vérité sur ce que j’en pensais pour la faire bouger (et moi in extenso). Elle a pleuré quand je lui ai asséné tout ce qu’elle ne s’avouait pas (moi non plus d’ailleurs), j’ai pleuré avec elle parce qu’elle croit qu’à  son âge avancé (on ne dit pas l’âge des dames on me l’a appris aujourd’hui), elle ne pourra plus retrouver l’amour. Sauf que (j’adore les sauf, c’est un peu ma notion de verre à  moitié plein) elle ne s’était pas rendue compte de ce que cette réaction impliquait chez elle alors que moi j’en suis conscient et c’est pour cela que je garde espoir envers et contre tous.

Bref, un épisode de Martin Mystère et de Code Lyoko plus tard, beaucoup de Vodka, de pomme et d’installation d’ordinateur de ma coloc toujours tout seul, je me sens bien et presque capable d’écrire à  nouveau (qui l’eut cru ma couille…?)

Testons donc le pouvoir de l’alcool sur mes capacités (c’est vrai je triche j’ai mis zazie – rodeo en fond) d’écriture…

See ya