Club Med Pyrénées

En direct de mon château des Pyrénées… C’est les vacances, il fait beau au 7è étage… Comment ça au 7è?
Et bien oui, Thomas, puisqu’il est parti en tournage, m’a prêté son appartement afin que j’ai un peu l’impression d’être parti en vacances…
Programme: DVD, ecriture de tout ce que j’ai en cours, essai de retrouver un ordinateur (le mien est décédé lundi…) sur e-bay, manger, jeux avec le chat-vampire et dodo. Horaires décalés comme je les aime, le matin n’existe enfin plus… Couché à  des heures où les gens se lèvent et debout quand ils repartent bosser.

Somme toute de vrai vacances. En profite pour prendre des nouvelles de tout le monde, certains me répondent d’autres pas, à  moins que ce ne soit moi qui soit aussi aux abonnés absents…

Allez c’est la fête, je vais me raser et boire quelques bières parce qu’il faut bien découvrir le pays quand même…

A plouche.

Rodeo Tour

Retour du concert de Zazie, la dernière…

Petit résumé:
Deux premières parties: Clarika et Vincent Baguian puisqu’elle n’avait pas envie de choisir, pour finir un duo sur ‘je ne t’aime pas’

Un grand rideau blanc cache la scène. Sur l’intro de « J’aime, j’aime pas », le grand rideau tombe, et on retrouve Zazie dans la même position que sur la pochette de Rodéo, suspendue dans les airs en nuisette blanche.
Elle descend lentement et dès qu’elle touche le sol, « Toc, toc, toc » commence.
Nouvelle version de « Tout le monde ».
« La dolce vita », des vidéos sont projetées sur le fond de la scène.
Zazie s’assoit sur le bord de la scène pour interpréter « Homme sweet homme ».
C’est ensuite « Rodéo » qui va vraiment réveiller la salle.
Elle enchaîne avec « Excuse-moi » avec une chorégraphie rigolote comme elle sait si bien les faire (c’est Robert Walli, le frère de Kamel qui lui a appris dit-elle)
Petit sketch pour nous présenter la chanson inédite « Faire la musique » où à  la fin, elle fait siffler le public sur l’air de la chanson.
Pour « Lola majeure » : Zazie se couche sur un plateau rotatif. Filmée depuis le plafond, la vidéo est projetée en même temps sur le fond de la scène.
Ca repart de plus belle avec « Oui ».
Une reprise en anglais : « Maniac » dont le premier couplet est lagoureux puis le vrai tempo reprend au deuxième.
« Slow », et le retour de « Cyber » où Zazie s’éclate avec une machine appelée Harold qui réagit à  ses mouvements en faisant des sons bizarres, fond de scène façon Matrix
« Rue de la paix », bonheur
« Un point c’est toi »
La troupe sort de scène pour revenir assez rapidement et interpréter « J’arrive ».
« Larsen » version acoustique.
Une dernière chanson : « Adam et Yves ».
Puis le rappel, toute l’équipe de la tournée en bottes jaunes marche en rythme pour marquer le tempo de « Zen » que Zazie chante à  capela.

Cadeau bonus: « Tous des anges » en accoustique comme deuxième reprise et « A ma place » avec Axel Bauer

Suis ressorti les yeux pleins d’étoiles, de résolutions, de révolutions comme à  chaque fois que je croise un nouvel opus de Zazie. Un peu de vague à  l’âme sur Dolce Vita et j’aurais bien aimé avoir Doolididom mais y’a pas eu…

A quand le prochain?

Fais ton devoir mon fils

Comme je suis (dois être) un bon citoyen, j’ai donné mon chéchèque comme tout le monde.
Chéchèque qui servira à  me payer, c’est drôle non?
Bon OK c’est pas glam’ mais au moins, comme je me disais que j’étais un peu trop riche en ce moment, maintenant, je la ferme!

Allez, sur cette petite fable, je retourne regarder Roland Magdane sur la TV parce que j’aime me faire honte.

Comme dirait Raphie, debrief du WE

Vendredi: retour à  Paris et forcemment sortie… bu avec Nancy dans le nouveau bar concept ‘do it yourself’ (la barmaid t’apporte tout tes ingrédients, à  charge pour le meme prix de construire ton cocktail), fait les plans de notre futur 300m2 de plein pied à  Paris (ah le rêve), puis Insolite, vodka pomme, retour-dodo quand trop mal au crâne…
Samedi: Déménagement de JM (suite et pas encore fin mais on y approche), soirée avec Jeff, tournée des bars, Sancerre, Priscilla,et fin au Tango pour qu’il découvre le lieu; champagne, Guigui et son chéri, des Toulousains et des Courbevoyens(?)… 6h: crêpe à  Chatelet, métro dodo après la marche dans le brouillard digne d’une vieux film glauque…

Passé le dimanche avec Nancy, coach moral de mon foie parce que là , il en a pris un coup et que ça m’a calmé (jusqu’à  quand?) des sorties de folie mais bon, c’est la Vacances donc tout est permis!!!

Pas de poésie dans ce billet, ni d’envolée lyrique mais du vrai bonheur de faire une teuf avec Jeff… à  bientôt pour une soirée dijonnaise à  Michelin Fourrand!!!!!

Return From Bucheron Land

et bé voilà , passé une petite semaine dans ma famille, comme c’est les vacances, je n’ai absolument rien fait: dodo, shopping, tv, visites à  Steph et aux petites, un petit Parisien (c’est le nom d’un bar pour les mauvaises langues) avec Romain et Justine. Bref, un bon petit moment à  part dans ma bulle.

Le Samedi c’est permis

Soirée de début de vacances mémorable…

Sortie à  l’inso pour changer, vodka-pomme, retrouvé Monsieur Poilpoil (je sais pas son nom) eu des nouvelles de son roman qui est en train de se transformer en trilogie, vodka-pomme, parlé anglais avec un mec qui se touchait dans les toilettes et lui expliquer que ça ne sert à  rien qu’il a qu’à  choper comme tout le monde, vodka-pomme, dansé le rock avec un mec en parlant allemand, vodka-pomme, papoté avec un rebeu et faire fi des différences, vodka-pomme, trouvé une princesse nommée Alexa que j’ai raccompagnée jusqu’à  son taxi-carrosse

After à  Châtelet à  parler avec des SDF (Jeannette, Achour, le Bourguignon et son pote) leur ai offert des tunes et des clopes, du sourire et un peu d’écoute

Mac Morning dans le métro du retour

Dodo à  10h sur le canap’ du salon pour laisser Nancy dormir tranquillement dans mon lit
Changement de lit à  11 quand tout le monde était levé

Qu’est ce que c’était bien, je recommencerai!!!