Un Week End familial

Voilà , retour comme tous les ans de mon we à  thème « fête au village »… Beaucoup de famille, beaucoup de manger et de boire, d’auto tamponneuses infernales, de parties de belote et pas beaucoup de dodo et de temps morts…
Sinon pour faire court: enfin l’annonce officielle de la grossesse de ma soeur, l’avancée des travaux dans sa maison et un peu de shopping (dont des chaussons ‘Bourriquet’ terribles!!! et un pantalon ‘j’te moule le cul’ en taille ‘plus court, c pas possible’).
Un vrai petit we de bonheur.

Sinon, lecture du petit livre pour arreter la clope: depuis hier 15h, une clope (encore ca compte pas c une malbo light) aujourd’hui à  18h parce que trop de stress d’un coup dans la gueule…et encore, fumé la moitié parce que ça m’agace tellement ça pue (sensibilité olfactive, attendrais-je moi aussi un enfant?)

Allez, demain journée très chargée:
-QCM pour concours de contrôleur (pelerinage obligatoire annuel)
-Page de garde du site à  finir vu que la refonte a fini de murir dans mon cerveau, y’a plus que deux trois petites crottasses et c reglé
-ranger ma chambre qui est devenu l’antre du linge propre (un peu bcp de linge sale en retard vu que ces derniers temps gt pas trop chez ouam mais que à  l’insu de mon plein gré, m’y revoilà … au moins, je vais pouvoir rattraper mon sommeil en retard et ça sera deja cela)
-préparer notre soirée spécial ‘connasses’ avec Nono pour ce WE parce que c’est pas le tout mais on est des hommes quand même… ,-)
– et plein de petits trucs que je dirais pas là  par décence pour mes millions de lecteurs (en gros, je vais surement me toucher devant ‘LN et les mecs’ mais je dirais officiellement que je faisais un chili con carne maison)

Allez zou au lit

Et Marie Ecrivit

hello honey, such a beautiful night we had together!!!! So exiciting… What do you think about your first night with a woman?? I’ll remember for a long time, and you??? Don’t forget me darling. see you soon for another exhausted night (and day) Bye bye greetings from Chalon sur Saone Marie

Paris by night

A etre vraiment fleur bleue, on en perd généralement le sens des réalités… Comme moi hier soir,vers 1h et des brouettes du matin, en classe promenade volontaire entre quelque part et chez moi…
J’ai un sens de la survie en milieu urbain assez peu développé ainsi me fis-je accoster par divers malotrus et autres alcooliques sans prendre peur plus que cela.

Une question se pose donc: pourquoi chez moi le sentiment de peur ne se déclenche que 12h après minimum?

Mouais

Un petit billet sans en être un… Beaucoup de fatigue tant physique que morale, de part un manque de sommeil évident et un peu trop d’émotions ou d’agacement ces derniers temps… Que des jolies choses que je sais totalement et simplement gérer au quotidien…

Allez au lit, demain j’ai une surboom.