And a Happy New Year

Nancy est dans la cuisine en train de préparer le repas de ce soir. Repas light with des kitch, des pizz et des gatals. Oui Nancy est bien dans la cuisine, vous avez bien lu.

Elle prépare donc activement la soirée très attendue par ses guests. Le thème (que l’on prépare depuis un an) est Drogues et Rock’N Roll. Des invités triés sur le volet, des guitares, des cheveux, des drogues diverses et variées, du YorkMouth, des hétéros et un PD.

Je vais la rejoindre de ce pas, un brin de ménage, beaucoup de mise en beauté dans la salle de bain, une jolie tenue et c’est parti !

Des Rails

Elle sait faire des cadeaux la bougresse… Et voilà  un nouveau single de Zazie et forcement ça tourné en boucle chez moi depuis que je suis au courant… J’attend maintenant l’album, le live, l’album live et le dvd du live… On est fan ou pas?

Ce soir

J’avais envie d’amour mais je ne pouvais pas…
J’ai ri, bu et fais ma connasse pour tromper mon monde…

Je voulais passer une soirée à  boire pour oublier mais je n’ai pas pu… la faute à  pas de chance, mauvais concours de circonstances…

J’aurais voulu oublier que demain matin je dois filer récupérer ces résultats qui me glacent le sang depuis une semaine.

J’aurais voulu oublier que tous les soirs de la semaine, je n’ai pu trouver le sommeil…

Je voulais tout oublier.

Mais la vie, cette petite traitresse, ne nous laisse pas le choix. Elle refuse de mettre un bémol au moment où il le faudrait.. Elle continue, elle se bat pour imposer sa loi envers et contre tous.

Dans quelques heures, je serai fixé… Un flip perpétuel, ou enfin la possibilité de me laisser aller et rattraper le temps perdu en absurdités et me poser…

Le rhume et les impôts

Pouarf… quelle journée mes amis..

Commencé par un lancement de notre nouvelle et superbe (pour ne pas dire mirifique) application de contrôle de l‘IFA, un beau bordel ambiant. Ca marche bien et même très bien, un peu trop même… En tout cas, ce qui est sûr c’est qu’on va encore en envoyer des jolis A.R. de pénalités..

Et le truc qui couvait depuis ce matin, la réserve de PQ du bureau y a passé… Mon nez s’est transformé en passoire géante.. Flot continu, même la clope n’y fait rien. On a pas une vie facile… Heureusement ma copine la pharmacienne m’a donné des jolis cachets qui sont sensés me sauver la vie (de toute façon toutes les pharmaciennes sont gentilles c’est bien connu puisqu’elles sauvent des vies en permanence).

Je pense que mon lit a d’énormes chances de me croiser très tôt ce matin parce que demain je dois encore faire mumuse avec notre nouveau jouet (vous savez le truc sur l’IFA) et qu’il faut que mes capacités intellectuelles (pour peu que j’en aie) soient au top et moins dans le coton qu’aujourd’hui…

La musique d’aujourd’hui fait partie de l’instant culturel: Concerto n° 2 in sol mineur, Op. 8, RV 315, « L’estate » (L’Eté) from les 4 saisons de de Vivaldi. L’été avec des orages et tout le bin’s associé que je renommerai pour l’occasion ‘Putain j’ai mal au crane’, semble -t-il plus approprié.

Et pour moi?

Une auto réponse au précédent bavardage…

Effectivement, il semble que ce soit humain mais j’en ai eu encore plus (de bonheur) ce week end. Résumé court: j’ai fait des bisous hier soir (enfin, on a commencé par m’en faire), j’ai fait des bisous cette nuit, j’ai fait des bisous cette nuit et j’ai fait des bisous cet après midi en me baladant dans les jardins du château de Versailles…

Vous l’aurez compris, le chérito se profile à  l’horizon (ciel bleu et clair au demeurant).

Comme le dit si bien ma soeur dans son élan philosophique ‘Alors les comptes sont bons?’

Les comptes sont bons, tendance délicieux..