PeeWee

Oscillation entre le ‘putaing j’ai la pèche’ et le ‘putaing j’ai envie de foutre un gnon au prochain geux des plaines’ . En plus, mon clavier apparemment ne supporte pas le martini… demain je me le fais rembourser. Ah oui! fini une nouvelle et c dejà  bien.

Message perso: Biquette attaque, t’es une bombe sexuelle.

Grrr…

Rien compris à  ma connerie d’en dessous… faut que j’arrête d’écrire sous l’emprise de l’alcool moi. J’crois que j’étais déprimé mais de là  à  sortir de si grosses inepties faut pas abuser… je vais embaucher un censeur sur ce blog. Ma couille une proposition?

The simple life

rester dans sa maison tout le week end à  la place de soirées en before-dancefloor-after (la mode est à  l’anglais désolé), voir des gens auxquels on tient plutôt que de dormir dans les bras d’un inconnu juste pour combler le manque d’amour et rejeter la solitude pesante. Faire une confrontation entre les solutions pérennes et celles plus ou moins éphémères, ne pas avoir le choix de toute façon et la bohème n’est plus d’époque. Va encore falloir se battre mais les amis sont là  pour m’aider à  sortir la tête hors de l’eau quand j’ai la sale impression de me noyer dans le bordel ambiant et me redonner une bouffée d’oxygène qui me permettra de rebondir et de reprendre les masques (non Mireille D. tu ne m’auras pas!).
Allez, bonne semaine à  tous et à  bientôt

L’efficacité

rien foutu aujourd’hui… je vais créer un collectif pour la suppression des week-end parce que ça ne sert pas à  grand chose quand même mis à  part se vautrer dans son canap’ en buvant de la bière et regarder des séries daubeuses sur M6.
Sinon, de grands projets avec le Club des Hyènes, en plus de la sitcom, un parc d’attraction est en préparation avec une superbe attraction: le frigo géant de Nathalie dégivrable à  tout heure!

En tout cas, vivement lundi pour avoir une semaine de merde suivi du week end tout aussi pourri… Comment ça je suis pessimistre? moi jamais.