Cauchemar

Je viens de me réveiller d’un cauchemar assez sympa ( non, en fait super flippant de la mort).

Nous étions trankilou en train de mater un film chez moi avec la Troll Family, Val’ et JeanJean. A la fin, Valou propose de faire appel aux esprits. Comme on est tous un peu tordus nous acceptons.
La freebox ( adsl,  pas le boîtier TV,  pourquoi ? Parce qu’on est dans mon rêve débile ) servira d’objet mystique permettant cette communication.

Malchanceux comme pas deux, je me fais posséder par l’esprit que nous avions appelé ( ben c’est pas super agréable ). Puis Nancy fait arrêter le bouzin et je suis dépossédé.
Sauf qu’en fait, non ! Quelque chose fait bouger les cintres de ma salle de bain ( je n’ai pas de cintres dans la vrai vie, pas la place dans cette pièce pour une penderie) et je lui jette des paquets de mouchoirs à la gueule pour le faire fuir.
C’est en fait B.I. ( ancien camarade du collège ) qui vient me rejoindre sur mon lit ( mezzanine) et je lui demande ce qu’il fait là avec ses clopes, son shit, et son cendrier ( bien élevé le gars !) . Il me répond qu’il est juste la pour fumer des joints sur mon lit. S’en suit un grand débat sur  » Ben êtes vous mort ? ». Débat infructueux puisqu’en fait il est vraiment mort et qu’il en profite pour me mordre ( le mort ) la main.

Je hurle ‘Nancy’ mais ce qui sort de ma bouche ressemble à une onomatopée d’un gars en plein AVC. Elle peux pas venir parce qu’elle est en train de fumer des clopes juste en dessous de ma mezzanine ou qu’elle m’entend pas.
Un échiquier apparaît et un ‘space invader’ s’installe sur une des cases, genre le grand échiquier de la vie et là sur cette case, tu as perdu contre les revenants, et par conséquent, autant de points de vie.
Je re hurle ‘Nancy’ avec ma voix AVCisée et je me réveille enfin.

Et bé, ça m’a sacrément foutu les chocottes! Je vais tâcher de tenter de me rendormir…
Plus jamais je regarderai Adèle Blanc-Sec, plus JAMAIS !

Maïté

Je suis dans ma période ‘je cuisine des gâteaux comme les adultes’ .

Et là, présentement, j’ai la méga shame parce qu’après mon onctueuse brioche, mon somptueux gâteau de Savoie, ben j’ai totalement queuté mes cookies hier.

Ils sont trop cuits. Et les commentaires du Net qui me narguent genre « trop facile la recette, immanquable, gnagnagnagnagna »

Tout ça à cause de quoi ?

Je vous le donne en mille, à cause des élections !

Forcément quand tu enfournes le tout 10 minutes à 19h45 en te disant que tu mangeras de bons cookies devant les résultats présidentiels, qu’au bout de 10 minutes c’est pas cuit, que les résultats tombent en plein dans la re-cuisson. Ça donne: des cookies si durs que tu pourrais te casser une couronne dessus.

Faire son devoir électoral oui, mais pas au détriment de mon miam !