Woualala, tu deviens quoi dis moi ? [previously on]

Il faut avouer, qu’au bout de 43 ans sans billet (les quiches ça compte pas, faut quand même pas déconner), y’a sûrement des trucs par-ci, par-là à raconter ?

Bah en fait, non. Je suis devenu un adulte pépère qui se fait de la soupe maison le dimanche soir et ne sort plus en semaine parce qu’il y a école demain. Toujours le même boulot peu ou prou, les mêmes ami(e)s peu ou prou, la même absence d’amoureux et le même gout pour la musique approximative.

 

Y’a quand même quelques ajustements. Commençons par ce qu’on a sous le nez: ma blogroll.

Avec Diana et Tristoune, on a tué WC, un endroit pour lire ; nous devrions aller manger un kebab d’enterrement dans pas longtemps pour honorer sa mémoire.

En parlant de Diana, elle a failli y passer, la faute à un truc qu’elle appelle les mici (bémol ou dièse, j’en sais rien); la connaissant, elle créera deux ou trois blogs ou podcast pour vous raconter ça avec son Trollou d’♥, il faudra suivre les changements sur la droite au cas où =>.

Ma médecinette que j’adorais a abdiqué face à l’adversité et abandonné le libéral; elle était pourtant super à l’écoute et tellement surpuissante. J’espère qu’elle est plus sereine maintenant et que cette vie lui convient.

Plumpy Cool, à force de se promener dans les champs s’est perdue au détour d’une meule de foin, on ne l’a plus jamais revue. S’est-elle acoquinée avec un petit renard sympa ? Personne ne le saura jamais.

 

Sur ce, je vous laisse, je me suis promis de récurer ma baignoire ce soir. Parce que maintenant, je suis une vraie bourgeoise d’Île de France: j’ai une baignoire !

Les flux RSS

A toutes fins utiles, je rappelle que j’héberge une instance de FreshRss et que si vous voulez renouer avec le plaisir de feu Google Reader (lui et Wave, je ne m’en remettrai jamais), faites moi un coucou ! et puis ça change des trucs donnés à la becquée par FB.

Et puis avec ça, quand tu as un blog qui renait pour la 78e fois de ses cendres encore fumantes, tu peux le griller rapidos.. Je mise tout sur l’oubli pour celui-ci 😉

Le défi de la lecture ? #0

J’ai des potes sur un réseau social qui font un défi culture/artistique. Des fois ça les prend et c’est aussi comme ça que je les aime. Le défi consiste à te balancer une image comme ça, de trucs que tu as aimés, sans explications.

Après la musique, après les flimes de cyclimse, après ta photo créapop, c’est les livres. Vivement les recettes de cuisine que je partage celle des coquillettes au fromage à raclette !

C’est chouette mais franchement, tu peux pas mettre une image et rien dire dessus ! Tu as ressenti quoi ? Pourquoi ça t’a touché ? Mais dis donc que quoi où c’est ornicar ? C’est pas en me jetant une image à la tronche que ça va me donner envie d’aller plus loin, balance moi ton flow de l’amour, frotte tes neurones aux miens qu’on voit si on peut se faire plaisir quoi.

Donc j’ai été défié par Gab’ la chanteuse mystique femme de journaliste financière émérite et ex mannequin de calibre international ainsi que par Dag’ le musicien chevronné homme de lettres et fan d’empaleuses de vampires.

Le défi c’est ça:

Jour X – J’ai accepté le défi de Gab’ et Dag’ de publier les couvertures de sept livres que j’aime, pas d’explications, pas de critiques, juste les couvertures. À chaque fois, je vais demander à une autre personne de relever le défi. Faisons la promotion de la lecture et offrons des livres en cadeau. Aujourd’hui, je défie Kwaite😙

Sauf que moi je défierai peut être des gens mais sur ce blog et je ferai une explication et une critique. Libre à eux d’y participer ici ou ailleurs. Il n’y a pas de raison qu’un appel à l’ouverture des horizons reste cantonné à FB ! Non mais !

C’est pas un peu tôt ?

J’aime bien les recommandations de Google Music, des fois tu y trouves des trucs sympas (toujours moins que musique approximative point net ) mais là, me proposer cela, soit c’est un peut tôt quand même ou bien mes neveux ont discrètement fait en sorte qu’un message m’arrive via l’infonuagique