Catégories
Ma vie, la vraie

Game of the day: kill the neighbour

Pas envie de sortir du lit… Pas envie de bouger mon cul aujourd’hui… Envie de tuer tout ce qui va essayer de me parler et/ou croiser mon chemin.

Enfin un réveil digne de ce nom. Je commençais à  croire que je devrais finir ma vie avec la mièvrerie ambiante. Les sensations fortes sont bannies, Mesdames et Messieurs, vous pouvez rentrer chez vous.

Premier besoin à  assouvir: une clope (dans le lit ça serait le pied… mais non ça sera sur le balcon). Même Zazie j’arrive pas à  la supporter, ça sera donc PJ Harvey et les Smashin’ Pumpkins… Envie d’alcool à  me retourner la gueule, histoire d’avoir une excuse qui me permette de rester au pieu ou de faire n’importe quoi. Pas envie de sortir prendre le soleil et profiter du ciel bleu qui pourtant doit attirer tant de gens. Plus le temps est au beau, plus j’ai besoin de rester scotché sous ma couette.

Toujours envie de meurtre… Envie aussi de prendre ma guitare au dos, remplir mes poches et celles de mon sac de Gin et de partir au petit bonheur la chance.

Manque de bol, je me suis auto enfermé dans une jolie cage dorée étouffante au possible. Une jolie cage que l’on pourra nommer ‘vie normée’. Un vrai job de grande personne, un appart’, des sorties le we… Je me suis auto transformé en adulte sans en être conscient, à  moi d’en payer les frais until the end. End d’ailleurs d’autant plus difficile à  choisir puisqu’il faudra que je jongle avec ces putains d’obligations.

Je sens cette journée glorieuse pour moi, pas vous?