Catégories
Ma vie, la vraie

Où sont passés les hommes?

Cette soirée avec T. aurait pu être sympathique, idyllique mais j’avais oublié malgré moi que T. n’était qu’un PQR… bien mangé, un peu bu (pas beaucoup c’est vrai), papoté cinéma et au lit… j’avais oublié que ce n’était qu’un jeu et je me suis fait avoir par mes propres règles.

C’est dans cet endroit lugubre que mon retour vers la dure réalité de la vie se fit: T. m’avoua qu’il était en manque et qu’il s »était tapé des minettes quand je me suis rendu compte que le stock de capotes était inexistant alors qu’il était plein il y a deux semaines… Mais comme il le dit si grandiosement: ‘c’est des filles, ça compte pas… t’es le seul mec avec qui je couche’ et moi dépité ‘trouves ce que tu veux pour avoir la conscience tranquille et te dédouaner… je m’en fous’.. Je suis resté et la nuit ne fut pas décevante puisque peuplée de rêves qui vont me permettre de me remettre à  l’écriture ce soir… J’y ai vu JM (merci d’ailleurs d’y être apparu, c’est toi qui m’a fait redescendre sur Terre dans ce rêve) et la Mère Noel (je sais là  ca fait kitch mais c’était elle… et elle fut de bons conseils). Une petite bagarre conscient/inconscient dans la foulée… très bon rêve, très inspirant… je vais enfin avoir des trucs intéressants à  coucher sur le papier…

Je suis resté là  bas parce que je crois que je suis un peu maso et que T. malgré cela me donne l’impression d’être moins seul et il est très intéressant de discuter avec lui malgré sa nymphomanie avérée…

C’est parti pour une soirée vodka pure/écriture…

bisou les amis et les amies et special kiss to ze hyene

Retif de 21h30: ca sera café gnole, ras la fouf’ des alcools de merde comme la vodka! vive le terroir!!!!