Catégories
Ma vie, la vraie

Retrobillet 2: Homosexualité et autres complications…

retour sur Mercredi :

Arrivée tôt au boulot puisque pas chez moi donc pas trop de sommeil… discussion très intéressante sur ma sexualité. J’ai eu droit à  la phrase qui tue, attention asseyez vous. Interlocuteurs: H (homme) F (femme) M (moi)

H: Pourquoi t’essayes pas avec une fille?

M: Pourquoi t’essayes pas avec moi avant?

H: ben je peux pas c’est pas possible.

M: tu viens de répondre à  ma question.

F: non mais t’inquiètes pas, c’est que t’as pas trouvé la bonne…

M (en s’étranglant): quoi?

F: quand tu trouveras la bonne, tu changeras tu verras.

voilà  ça tue le chien non? bon… passons sur cette étrange verbiage…

T. le soir au téléphone parce qu’on devait mettre un truc au point (ce que je dois te dire de visu ma couille), debrief sur son ex hystérique, puis je lui dis que je vais me coucher, que je suis mort, il me demande si je veux venir chez lui.. j’accepte, je vais quand même pas refuser une soirée agréable… venu me chercher en voiture. re discussion, re manger et re dodo (et pour les mauvaises langues, pas de coucherie, pour qui vous me prenez)