Catégories
Ma vie, la vraie

Mardi pourri

et plus j’ecoute cette chanson, plus j’ai l’impression que des ailes poussent à  mon dos… Speed of sound de ColdPlay. Parce que non content d’être beau comme un Dieu, Chris Martin me fait planer avec sa voix… Je l’écouterai en boucle toute la nuit si mon corps ne réclamait pas sa dose quotidienne de sommeil… m’enfin

On ajoute un peu de Mylène,’dans les rues de Londres’ juste parce que le prénom de Virginia est cité et mon bonheur accoustique est quasi complet.

Journée pas trop moche à  part l’éternelle stupidité individualiste des gens, que ce soit les collègues comme certains de mes proches. Je ne m’étendrai pas là  dessus parce que mes déambulations psychotiques ont l’art d’être incomprises par la plupart.
Quelques nouvelles du petit Marco (appelons le comme ça vu qu’il est en Italie et que ça sonne bien je trouve), Venise c’est joli, un jour quand je prendrai des vraies vacances, j’irai… quand j’aurai décidé de passer à  l’âge adulte.
à  part ça, comment va ma vie? bien Madame, bien Monsieur, très bien… on remet les masques, on fait comme ci, on joue le jeu de la vie puisque je n’ai pas le droit d’avoir de problèmes(s). Mon jeu consiste à  sourire, à  faire bonne figure et à  continuer à  (sur)vivre. On me l’a rappelé il y a peu de temps, c’est indécent pour les autres de me voir ne pas aller bien…

Promis juré m’dame, je le ferai plus

Allez, encore un billet en vrac comme je sais si bien les faire, pas trop abscons, pas trop abrupt et une pensée pour Venise et ses habitants du mois d’Aout