Catégories
Ma vie, la vraie

No title

Journée des plus angoissantes, un envie de chialer quand j’ai fait les derniers cartons de mon bureau… La fin d’une époque qui m’aura vu naitre et commencer à  grandir (et accessoirement mettre un peu de souc) à  la DGI. Comme une impression de fin de saison d’une série pour la ménagère de moins de 50ans…

Sinon bilan de ma soirée: l’honneteté et la franchise sont des denrées assez rares en ce bas monde pour être apréciées à  leur juste valeur par un auteur qui n’aura que par trop le mérite de se mésestimer…
Et consternant, viens de me rendre compte que ma carapace et mon masque étaient de retour et effectivement bien arimés au personnage. Je pense que je vais boire un peu de vodka là  histoire de faire fondre tout cela et décanter un peu mieux et écrire un peu devant la téloche avant de me coucher.

Bye