Catégories
Ma vie, la vraie

Ah maudite incompétence

Aujourd’hui, j’ai trouvé un de mes points faibles professionnels: ne pas supporter l’incompétence avouée de collègues. Je me suis pris la gueule un nombre (trop) de minutes incalculables pour essayer de faire comprendre à  une espèce de demeurée comment faire de la gestion de dossier professionnels. J’ai eu beau l’allumer en beauté, Mâdame n’a rien voulu savoir. Mais je reste toujours hyène malgré tout et je garde ma vengeance pour plus tard. Résultat, cinq infarctus et 2 paquets de clope plus tard en moins de 10 minutes, j’étais énervé après la terre entière et personne n’a osé m’adresser la parole (sauf chef parce qu’elle sait qu’elle a tous les droits de part son statut de chef et qu’elle sait aussi qu’elle a tous les droits parce qu’au moins elle est ultracompétente dans son taf). Bref, quelques heures plus tard, je me dis que mieux vaut me coucher sinon j’en dormirai pas.
Sinon, j’aime ma maison, j’aime ma nouvelle coloc, j’aime que mon coloc soit heureux et que son chéri lui rende bien (quand deux tapettes charmantes se rencontrent, ça vous réconcilie toujours avec l’amour surtout quand elles y ajoutent le glamour de leur simplicité)

Allez plus que demain et en attendant , je ne vis que pour ma soirée putasse avec Jeff samedi soir. Demain, ravalement de facade et samedi shopping virtuel avec coloc pour mater le meuble en formica de mes rêves