Catégories
Ma vie, la vraie

Le rhume et les impôts

Pouarf… quelle journée mes amis..

Commencé par un lancement de notre nouvelle et superbe (pour ne pas dire mirifique) application de contrôle de l‘IFA, un beau bordel ambiant. Ca marche bien et même très bien, un peu trop même… En tout cas, ce qui est sûr c’est qu’on va encore en envoyer des jolis A.R. de pénalités..

Et le truc qui couvait depuis ce matin, la réserve de PQ du bureau y a passé… Mon nez s’est transformé en passoire géante.. Flot continu, même la clope n’y fait rien. On a pas une vie facile… Heureusement ma copine la pharmacienne m’a donné des jolis cachets qui sont sensés me sauver la vie (de toute façon toutes les pharmaciennes sont gentilles c’est bien connu puisqu’elles sauvent des vies en permanence).

Je pense que mon lit a d’énormes chances de me croiser très tôt ce matin parce que demain je dois encore faire mumuse avec notre nouveau jouet (vous savez le truc sur l’IFA) et qu’il faut que mes capacités intellectuelles (pour peu que j’en aie) soient au top et moins dans le coton qu’aujourd’hui…

La musique d’aujourd’hui fait partie de l’instant culturel: Concerto n° 2 in sol mineur, Op. 8, RV 315, « L’estate » (L’Eté) from les 4 saisons de de Vivaldi. L’été avec des orages et tout le bin’s associé que je renommerai pour l’occasion ‘Putain j’ai mal au crane’, semble -t-il plus approprié.