Catégories
Ma vie, la vraie On Air

Paris ne s’en relèvera pas…

Une petite référence à  mon billet précédent… Parole d’une chanson du Sieur Beaupain encore. Je constate avec un réel amusement que grâce à  ce film, ses chansons commencent à  être connues (enfin?). Moi qui les écoute en boucle depuis belle lurette, elles se répandent comme une trainée de poudre à  travers la haute sphère ‘blogèsque’ et ça c’est très bon signe.

Cet avant-gardisme serait-il l’effet du
1- Comme je suis une tapette, je suis toujours en avance sur la mode ( ça c’est pas du tout sur, mais alors pas du tout)
2- Tiens, coucher se révèlerait en fait vraiment utile et non futile? ( titre à  la Miss Bradshaw)