Catégories
Ma vie, la vraie

Quand mon corps lâche

4h du matin hier soir. Je quitte C. & S . à  l’arrêt du Noctilien pour qu’elles puissent rentrer chez elles. Arrivée quelques minutes plus tard dans la seule boite où je vais systématiquement. Une clope, un verre de vodka et là  c’est le drame. Mon corps me prévient que si je bois encore un verre après celui-là , il me claque entre les pattes. Résultat, je suis sorti de cette boite à  5h30 pour prendre le premier métro…

Ca m’a un peu fait flipper mais au vu des alertes physiques que j’ai en ce moment, va falloir que je me sorte les doigts du cul pour aller voir un vrai médecin…