Catégories
InfoQuoi? Ma vie, la vraie

WordPress 2.6 – la mode, la mode, la mode

Fidèle à mon moteur de blog, une nouvelle version de celui-ci est apparue hier sur le net…. Ni une, ni deux, me voilà que je l’installe… Je vais vous la faire à la hotline Free

_ Sauvegarde de tous mes fichiers et de ma base de donnée parce que je suis pas un taré non plus (quoique)

_ Je monte les nouveaux fichiers sur le serveur

Et là patatra, tous les caractères avec un accent sont partis en Kwaite. Et c’est sûr qu’en Français, y’en a si peu. Donc Kwaite sur mon prénom (Cédric), sur les billets, tags, commentaires et noms de commentateurs

_ Je trouve une rustine sur le net. Puis une deuxième. Je peaufine le tout parce que je suis le roi du SQL (la blague)

YOUPI !!!! Mes accents sont revenus mais là, re-merde… J’ai un vilain plugin à effet wow (celui qui fait se déplier mes liens) qui ne fontionne plus.

_ Je supprime cette merde de plugin

YOUPI !!! Mon blog ressemble enfin à quelque chose. Mais ça merde toujours… Personne ne peut poster de commentaires (certes, personne n’en fait mais imaginez sur un malentendu, l’homme de ma vie, ultra fan de mon blog se décide à commenter aujourd’hui et n’y arrive pas… Ben j’ai loupé mon mariage de princesse… Chienne de vie..)

Et là, après deux soirées de bousillées à celà; entre les ‘je réinstalle tout, je remets à jour, je remets l’ancienne version, je réinstalle la mise à jour’ (parce qu’avec l’ancienne version, j’ai à nouveau mon problème de caractères accentués… putaing d’UTF-8)

Et bé, devinez ce que je viens de découvrir sur le site de WordPress (mais en english parce que je suis trop une english girl): http://trac.wordpress.org/ticket/7306

En gros, pour les néophytes, un permalien ça permet d’avoir une jolie adresse genre ‘http://blog/date/titre’ plutot que ‘blog/numéro du billet’. Un peu plus classe quoi… Ben c’est ça qui fout la merde.

Je suis exaspéré au possible… Ca ne fait rien, je vais donc, puisque le destin m’y oblige, commencer à préparer ma vie de moine trappiste (quitte à être seul, autant picoler non?)