The Castle is dead


Ayé, on a signé l’état des lieux sortant. Le Château d’Asnières est donc officiellement mort (NDLR: moment André Rieu: oui mais pas dans nos souvenirs).

Une proprio hystérique à cause d’une plinthe d’à peine un mètre pas nettoyée et un dessus de porte oublié. Tellement hystérique qu’elle n’a pas vu le carreau de carrelage cassé et les pètes dans le parquet. Quelle comique quand même. Le proprio toujours aussi marrant: ‘bon cette pièce (vague regard autour de lui) RAS; (petits pas) celle là RAS) supra funky. On s’en tire donc pour un nettoyage de bébé plinthe et dessus de porte (oui ça existe…)

Sinon, je suis désolé de ne pas vous avoir raconté ma vie depuis longtemps mais j’avais peur que Free, suite à ma résiliation d’abonnement du Château, cloture aussi mon site. Nous sommes le 01/02, la résiliation était au 30/01, nous pouvons en déduire que ce blog a encore de beaux jours devant lui.

Promis, je vous raconte ma vie dans pas longtemps parce que c’est important quand même, je suis indépendant maintenant (même si j’ai peur toutes les 3 minutes que ma chaudière explose)

4 réflexions au sujet de « The Castle is dead »

Les commentaires sont fermés.