Catégories
Le Monde est beau

Il est chez Free, il a tout compris

Tout le monde le sait maintenant, j’attends désespérément que Free daigne bien construire ma ligne téléphonique pour avoir mon accès Internet demandé le 05/01/09 (2009, hein!). Après divers échanges très très constructifs que je n’ai pas eu envie de vous faire partager (en gros, patientez monsieur, on fait ce qu’on peut), j’ai décidé d’abandonner ma lutte et de m’amuser avec ça. Je tiens d’ailleurs à remercier mon voisin et son wifi, parce que sans eux, je serai privé de toute vie sociale… et j’aurais même pas pu organiser correctement mes 30 ans à venir.

Bé voilà ma prose de ce soir adressée par mail à mon -pas-encore FAI. Suis en forme quand je suis erhumé moi…

Bonsoir très cher(e) conseiller(e) Free,

J’ai abandonné tout espoir de vous demander l’état de mon dossier même si je sais, au moins, que mon inscription est validée. Non, pour une fois, je ne vous le demanderai pas, j’ai compris que cela ne servait à rien.

En fait, je voulais juste savoir s’il m’était possible de tous vous inviter à boire des coups  parce que grâce à vous, j’ai fêté la semaine dernière avec ma meilleure amie mes deux mois d’inscription chez vous et qu’est ce que j’ai ri (et bu aussi).

Nous avons décidé que nous recommencerions cette fête hebdomadairement (c’est génial demain ça fera 9 semaines!). L’abus d »alcool est dangereux pour la santé, je sais, ma ça aide à patienter dans la joie et l’allégresse.

A moins que, je vous invite pour mon anniversaire (c’est le 17/3) que j’organise le 20/03 et genre, discrètement, vous m’offrez la connexion internet qui est censée être le corollaire de mon inscription (?)et en échange, je vous offre des mojitos? et comme ça j’ai un super cadeau pour mes 30 ans et dans la foulée, je peux remercier votre équipe dévouée qui depuis plus de 2 mois fait tout pour que je puisse avoir Internet.

Rôôô ça serait génial non? Moi j’aime bien mon idée quand même.

Je vous souhaite une bonne soirée, il faut que je me rase, que je m’autobronze et m’épile pour ma soirée de demain…