Chaleur, chaleur, chaleur

Bon, ce n’est pas parce que je transpire comme un gnou à longueur de temps en ce moment que je me laisse abattre.

Je sais pas, j’ai la patate en ce moment et je me sens heureux alors que rien n’a beaucoup changé dans ma vie de tous les jours…

Alors hier, j’ai repris la guitare et l’orgue, à cela j’ai ajouté ce soir des pilates et quelques mangas à la téloche… La guitare pour pas faire honte à Ma Couille quand on fera notre extraordinaire duo / L’orgue parce que j’ai envie de messe en ce moment (ça me prend des fois toutes les 3.14 nouvelles lunes quand Mars est en conjonction avec Saturne) / Les mangas parce que c’est quand même hachement bien / Les pilates, ben , quitte à être un gnou humide, autant que ce soit voulu, et je me dis que si je fais transpirer mon corps, il en aura peut être plus du tout de la transpi  pour me pourrir la vie dans le métro et le train. Je sais, essayer de feinter son corps, c’est jamais efficace mais bon.

Et bien sûr ce blog… jamais bien loin – sauf quand il se fait pseudo-hacker par un jeune freluquet –

Si vous êtes sages, demain je vous fait profiter des compositions de ma sœur, vu qu’en ce moment, elle me fait du « 1 jour = 1 chanson » par SMS ce qui m’a fait glousser cet après midi au bureau !

P’t’ête même qu’un jour, je vous ferai profiter de toutes les photos que je garde planquées sur mon APN.

Rô mais j’ai des activités au moins jusqu’en 2049 là… Pfiou, de la balle !

Allez, je bois ma camomille et je file au lit (seul, rassure toi, lecteur adulant mon corps de rêve et ma mémoire fulgurante)