Catégories
Ma vie, la vraie

L’optimiste

Là d’un seul coup, je me pose deux questions existencielles qui de toute façon ne changeront en rien mes actes…

Faire preuve d’un optimisme à toute épreuve est-il utile à notre époque ?

Ma gentillesse me perdra t-elle ?

Ma mère m’a dit un jour:’ ‘Tu sais, à force d’être trop gentil et te faire prendre pour un con à chaque fois, y’a un moment où tu décides de ne plus penser qu’à ta gueule’. Enfin, un truc dans le genre.

Pour la gentillesse et après ce samedi soir, je pense que l’on peut répondre unanimement oui… Et puis, de toutes les façons, quand je suis méchant, personne n’aime ça.

Ah oui, quand je suis gentil aussi…

J’fais quoi moi maintenant?