Catégories
Ma vie, la vraie

Bâtonnet de poisson pané

J’ai toujours eu un problème avec les Croustibat (ça va plus vite que bâtonnet piapiapia). Je suis incapable de les cuisiner correctement.
J’ai beau avoir eu des cours par l’extraordinaire Nonette (AOC), soit ils sont cramés, soit ils ne sont pas assez cuits, soit cela finit en bouillie parce que je me suis un peu trop énervé avec…

Ce soir, je me suis dit que pour changer de mes pâtes quotidiennes, j’allais me faire une jolie purée à l’ancienne avec du poisson pané.
Pendant que cela cuit, je regarde quel film je vais mater ce soir à la téloche pour préparer sereinement ma reprise du travail.

Quelques minutes après, je vérifie que tout va bien en cuisine et j’aperçois un joli feu de camp… Ma poêle est en train de faire un feu scout! Mes croustibats étaient en feu !

Par conséquent, le prochain qui me dit que cuisinier du poisson pané, c’est trop facile, je lui fait manger des citrons périmés.
Le plus de ce moment, c’est que ça me permet d’affiner mes critères de recherche de l’homme de ma vie: ‘doit savoir cuire ces putains de bâtonnets’, après le ‘pas de moustache’ (by Mme Zinzin) et le ‘pas en boîte après cinq heure du matin, c’est louche'(by Ma Couille).

Résultat des courses, je vais regarder Zone Interdite sur les voyants parce que ça a l’air d’être assez marrant et qu’ils utilisent des mots chelous comme hurluberlu et tout de suite, ça gagne en crédibilité .