Catégories
InfoQuoi? Ma vie, la vraie

Je viens de mettre un site en ligne !

Je fais partie du conseil d’administration d’une association qui représente les personnels LGBT de mon ministère. Tout de suite, dit comme ça, ça claque hein ? Mon seul regret est de ne pas arriver à faire changer son nom en Minéfiotte…

Un soir de cuite avec l’asso, j’émets l’idée de refaire le site internet que je jugeais un peu vieillot ( web 1.0 style quoi ). Ouai, j’ai toujours des idées chelous quand je suis bourré. Je commence doucement à construire une maquette pour pouvoir faire mes tests et le soumettre à l’approbation générale.

Nous faisons des tests un soir de C.A. et l’ensemble est validé par toute l’équipe. Vendredi dernier, le président me donne le sésame, les codes de l’hébergeur pour faire mon boulot.

Première connexion, je fais une sauvegarde de l’ancien site avant de tout péter. Je gloups en voyant qu’aucune mise à jour du moteur n’a été faite depuis 2008 ( j’ai déjà vu des sites piratés pour moins que ça, même le mien c’est dire…)

Samedi: je casse les bases de données, supprime les fichiers du site et remonte le squelette de ma maquette histoire d’avoir rapidement une page de maintenance. Entre temps, l’info est publiée sur Facebook et là, je commence à me rendre compte que ce n’est pas un blog perso que je suis en train de créer mais un vrai site (OK, c’est pas Le Monde mais quand même) . Je fouette grave à ce moment là.

Dimanche: je finis tranquille de tout recréer, catégories, pages. Je suis tranquille, je suis protégé par la page de maintenance ! A 20h, le président me donne le premier article à publier. Je publie en son nom et désactive le mode maintenance. J’ai juste l’impression que je vais mourir.

Le ‘shadow CA’ me fait les premières remontées de bugs: ça dépasse, c’est en anglais, gnagnagnagnagnagna.

Je réussirai à m’endormir vers 2h du matin tellement j’avais la flippe…

 

Maintenant, une petite quinzaine plus tard, ça va mieux, le site roule. Je corrige quelques merdes ça et là quand on me les remonte et nous avons une bonne audience (merci Google Analytics pour les supers statistiques). Le CA est content et publie à fond les gamelles, pour les adhérents, nous verrons après enquête à venir. Je suis bien content, mais pas sûr de recommencer l’expérience de si tôt. Putain, c’est un sacré taf !

Ah oui, le site, c’est ici –> Comin-G