Je veux héberger mes données #1 – Introduction

Je débute une petite série de billets très orientés geekeries pour raconter mes affres de l’auto-hébergement.

Quand Google a annoncé la mort de Google Reader, j’ai commencé par voir ma vie défiler devant mes yeux 75 onglets ouverts dans Firefox ainsi qu’une tendinite liée à l’appui de la touche F5. Ensuite, j’ai commencé à utiliser des alternatives parce que je trouve que les agrégateurs de flux RSS c’est taupe moumoute pour suivre tranquillement l’actu dans le bus sans devoir se coltiner tous les sites à la main. C’est bien pour ça que l’informatique existe: me simplifier l’existence.

J’ai commencé par Feedly: import de mes abonnements depuis Google Reader, une appli pour mon smartphone. Bref, une solution clé en main qui a tout pour plaire.

Puis, je me suis rappelé que j’avais acheté mon nom de domaine ( sur lequel est ce blog ) et que cela pourrait être plus intéressant de créer mon agrégateur de flux pour ne plus dépendre de tiers (chat échaudé… ). Point de programmation pour moi vu que je ne trouve ni le temps, ni l’envie de m’y plonger (sauf pour faire chier et pondre des scripts que personne ne comprendra).

EUREKA ! UN NOUVEAU JOUET !

Ben oui, je dispose d’une serveur mutualisé, d’un nom de domaine, je suis le roi du pétrole (Dallaaaaaaaas).

Ce que j’ignorais à l’époque – il y a au moins un mois de cela, une éternité ago – c’est que ça serait un boulot de longue haleine, moi qui croyait qu’en deux clic/saisie des constantes de ma BDD MySql, je serai sauvé….

8 réflexions au sujet de « Je veux héberger mes données #1 – Introduction »

  1. « moi qui croyait qu’en deux clic/saisie des constantes de ma BDD MySql, je serai sauvé…. » cette fois c’est moi qui ne comprends rien à tes geekeries

    🙂

    • Généralement quand tu installes un truc clé en main, tu dois renseigner une paire de choses, genre comment kifé pour se connecter à ta Base De Données (BDD) parce qu’il sait pas faire tout seul.
      MySql est un des types de BDD assez répandu

Les commentaires sont fermés.