Le gay bus

En ce moment, je suis dans ma campagne natale pour fêter les quarante années de ma petite sœur. L’air y est frais et pur et ce calme a tendance à permettre à mon cerveau de s’amuser un peu plus que d’ordinaire, surtout la nuit…

La nuit dernière, j’ai donc fait un rêve étrange (après celui de la veille où je rêvais que j’adoptais des chats et que je sortais avec un mec que je ne regarde même pas dans la vraie vie… et que je ne regarderai pas plus): nous partions faire une excursion gay avec mon pote Olivier.

Le voyage se passait en bus. Nous étions côté à côté, on papotait tant que faire se peut; Olivier est plutôt taiseux, donc c’est toujours un peu compliqué. Blah blah blah d’la pookie… et c’est là que tout a basculé: un mec, plutôt bien fichu de sa personne, se lève, se met à crier, enlève son ticheurte et se fout à poil (oui, comme les naturistes à Vincennes, tout pareil mais au milieu du bus) en faisant zizicoptère avec son engin. Il hurle à tue tête ‘C’est la fête!’ et commence à se diriger vers l’arrière du bus qui semble déboucher sur une sortie.

Olivier, tout timide qu’il est, ne recule jamais devant une proposition de fête, vire son ticheurte (mais garde son slip) et s’incruste dans le bus qui fait une queueleuleu vers la sortie. Moi, je suis plus réservé: autant la fête, c’est oui; autant la fête sans slip, c’est plutôt non. Je reste donc assis.

Scène suivante (c’est l’époque des César, ne me jugez pas): je suis au resto sans Olivier parce que je crois qu’il s’est perdu corps et âme dans la fête. J’en déduis que nous sommes arrivés, ce qui est mieux quand la queueleuleu se dirige vers la sortie du bus, sinon les gens tombent sur la route et il me semble que le corps humain n’aime pas la rencontre à haute vitesse avec le bitume. Je suis assis à côté des dirigeants de l’extraordinaire boite de prod’ des Mystères de l’Amour qui me font du gringue comme c’est pas permis. Puis le sling vling de mon réveil m’a sorti de cette situation plutôt singulière.

Je pense que le reportage sur la génération AB m’a un peu marqué ainsi que les replay des Mystères; il faut aussi que je me trouve une fête mobile mais avec des gens en slip (et avec mon poteau de sortie tant qu’à faire) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.