La rescapée

Cette photo a été prise chez ma petite soeur il y a quinze jours.

J’avais récupéré des bulbes de cette perce-neige 2000 dans le cimetière voisin. Rassurez-vous, j’ai pas pillé une tombe ! Non, j’en ai seulement récupéré quelques unes qui poussaient en vrac au fond, sans besoin d’entretien. Et moi, ce que je préfère, c’est quand les fleurs vivent leur vie et sont partout.

J’en avais donc récupéré quelques spécimen pour colorer la maison pas bien vieille de ma soeur encore jeune et elles ont tranquillement vécu leur vie. Je leur avais trouvé un petit coin sympa, ombragé été comme hiver et apparemment ça leur a plu.

Bien m’en a pris puisque quand je suis allé, avec ma soeur maintenant aussi vieille que moi (oui, on a pas un an d’écart et en ce moment, on a le même âge), déposer quelques fleurs sur les tombes de mes défunts grands parents et parrain, je me suis rendu compte qu’il ne restait qu’un parterre sablé et damé là où vivaient jadis ces perce-neiges dans leurs herbes hirsutes.

Puissent ces rescapées s’épanouir longtemps et continuer à nous annoncer le retour des beaux jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.