Tronche de vieux dealer

Ce week-end, pour fêter une AG bien studieuse, je suis allé en boite.

Je dansais au son d’un Stéphanie de Monaco quand un con de jeune m’a adressé la parole:

_ Excusez-moi Monsieur, vous n’auriez pas de la drogue ?

_ Hein ??? Mais pourquoi tu me demandes ça ?

_ Ben, vous avez l’air … … expérimenté.

_ Bon, ben je vais me permettre de te dire ‘File sale jeune’ et je suis retourné à ma danse frénétique

Jusque là, mes 40 ans, je les vivais plutôt pas mal. Heureusement que mon filleul n’a pas 18 ans cette année, sinon je m’inscrivais direct en maison de retraite.

Dix neuf degrés

Driiiiiing

_ Bonjour c’est le chauffagiste !

_ Bonjour monsieur

_ Quel est votre problème ?

_ Mes radiateurs ne sont chauds que d’un côté

_ Ah , je vais les purger alors

_ Mais ça va résoudre mon problème ?

_ Non, pas sûr. De toute façon, tant que la température ne descend pas en dessous de 19°, il n’est pas utile de nous demander d’intervenir.

_ Pourtant ce n’est pas normal que tous mes radiateurs ne chauffent que par moitié

_ Tant que la température ne descend pas en dessous de 19°, il n’y a pas de problème.

_ Ah bon

Bon ben, je pense que dans la grille de résolution des problèmes, le chauffagiste de mon bailleur a en haut: il faut plus de 19°, si oui, sortir vite de là.

Ça ne m’enlèvera pas de la tête que même si ça chauffe, ce n’est pas optimal puisque une moitié de radiateur froide, ce n’est pas normal. A moins que le chauffage soit une science vaudou et qu’un demi radiateur chaud soit complètement normal en fonction de la quadrature de Mars en Vénus…

Woualala, tu deviens quoi dis moi ? [previously on]

Il faut avouer, qu’au bout de 43 ans sans billet (les quiches ça compte pas, faut quand même pas déconner), y’a sûrement des trucs par-ci, par-là à raconter ?

Bah en fait, non. Je suis devenu un adulte pépère qui se fait de la soupe maison le dimanche soir et ne sort plus en semaine parce qu’il y a école demain. Toujours le même boulot peu ou prou, les mêmes ami(e)s peu ou prou, la même absence d’amoureux et le même gout pour la musique approximative.

 

Y’a quand même quelques ajustements. Commençons par ce qu’on a sous le nez: ma blogroll.

Avec Diana et Tristoune, on a tué WC, un endroit pour lire ; nous devrions aller manger un kebab d’enterrement dans pas longtemps pour honorer sa mémoire.

En parlant de Diana, elle a failli y passer, la faute à un truc qu’elle appelle les mici (bémol ou dièse, j’en sais rien); la connaissant, elle créera deux ou trois blogs ou podcast pour vous raconter ça avec son Trollou d’♥, il faudra suivre les changements sur la droite au cas où =>.

Ma médecinette que j’adorais a abdiqué face à l’adversité et abandonné le libéral; elle était pourtant super à l’écoute et tellement surpuissante. J’espère qu’elle est plus sereine maintenant et que cette vie lui convient.

Plumpy Cool, à force de se promener dans les champs s’est perdue au détour d’une meule de foin, on ne l’a plus jamais revue. S’est-elle acoquinée avec un petit renard sympa ? Personne ne le saura jamais.

 

Sur ce, je vous laisse, je me suis promis de récurer ma baignoire ce soir. Parce que maintenant, je suis une vraie bourgeoise d’Île de France: j’ai une baignoire !

Les flux RSS

A toutes fins utiles, je rappelle que j’héberge une instance de FreshRss et que si vous voulez renouer avec le plaisir de feu Google Reader (lui et Wave, je ne m’en remettrai jamais), faites moi un coucou ! et puis ça change des trucs donnés à la becquée par FB.

Et puis avec ça, quand tu as un blog qui renait pour la 78e fois de ses cendres encore fumantes, tu peux le griller rapidos.. Je mise tout sur l’oubli pour celui-ci 😉