Ne l’appelez plus PlumpyTrash

Elle revient encore plus forte qu’une Cindy Sander, plus vive qu’une Eve Angeli, plus blonde que Lio.

PlumpyTrash n’est plus, bienvenue à Diana Cagothe et sa vie de Christophe Rocancourt rocambolesque (qui n’a aucun rapport avec Miss Ross). Et juste pour nous faire la nique, ben même pas elle change le nom de son blogue.

Ces jeunes, c’est vraiment des fainéants. A mon époque, ben à mon époque, en fait, on avait pas internet en fait.

J’ai les doigts qui partent en couille…

Alors voici ce qu j’essaye de jouer en ce moment:
Sonate pour piano n° 14 de Beethoven ( à  écouter ici: http://www.deezer.com/?urlIdSong=92324), ben je dois vous avouer que c’est loin d’être gagné. Et vu que ce soir, on va manger des T’Chip’ssssssssssse et boire du Champ’ chez Biquette, pas d’entrainement..

J’crois que je vais rester organiste, le piano m’aime pas trop trop…

BWV 1046 à  1051

Personne ne mettrait en doute mon intérêt plus que certain pour Bach, généralement, plutôt ce qu’il fait sur un bon vieil orgue des familles. Il y a un truc que je surkiffe pourtant, ce sont les concertos brandebougeois, moi ça me met en transe, j’ai envie de boire et de danser comme sur un bon Madonna (je sais, c’est pas une comparaison, euh en fait si)

Donc Bach, petit coquin, décida de composer les concertos sus nommés en dédicace à  un de ses potes (le margrave de Brandebourg) et histoire de se la péter, il fit 6 concertos un peu fourre-tout pour prouver au monde entier comment il était trop balaise (un peu comme moi chaque jour mais à  moins grande échelle). Ce qui est funky, c’est que Bach compose ces morceaux pour un gens (le margrave) alors qu’il sait que celui-ci n’a pas la bardée de musicos qu’il faudra pour mener à  à  bien l’interprétation de cette oeuvre (un peu comme Julien de la Nouvelle Star qui n’a pas eu son yukulele à  Balthar)

un bout du Concerto II (fa Majeur) BWV 1047

et un bout du numéro III 

Leroy Anderson

Rien à  voir avec Matrix, je vous rassure…

Sieur Anderson est né à  Cambridge, Massachusetts de parents suédois. C’était un compositeur américain de courts et légers morceaux de concert, dont de nombreux ont été crées par le Boston Pops Orchestra (là  j’ai recopié parce que pour moi c’est pas connu c’t orchestre) . C’est sa bonne vieille mère, organiste de son état, qui lui donna ses premiers cours de piano..Comme c’était  un dingue, il appris aussi la contrebasse à  Boston (qui n’a jamais appris la contrebasse là  bas?). Un peu d’Harvard pour les trucs rébarbatifs (théorie, contrepoint, harmonie et composition)  d’où il est sorti Bachelor of Arts (Marjolaine?) avec un master en prime (pas un pd quoi). Décrit « comme un des plus grands maîtres américains de musique orchestrale légère », il s’est retrouvé entouré de quelques planches de sapin en 1975.

Le titre ‘The Typewriter’ (<– tu cliques et t’as la musique !) est un grand classique et je tiens à  remercier tout particulièrement l’émission ‘Attention à  la marche’ pour avoir passé un midi ce morceau qui avait osé se cacher dans un coin de la mémoire collective (je sais ce que vous pensez mais ‘Attention à  la marche’ à  Neverland, t’as pas le choix, ou tu regardes ou tu manges pas et chuis pas encore Allegra Versace….)

Danse Macabre

Danse Macabre de Camille St Saà«ns

Minuit sonne. Satan va conduire le bal. La Mort paraît, accorde son violon, et la ronde commence, presque furtivement au début, s’anime, semble s’apaiser et repart avec une rage accrue qui ne cessera qu’au chant du coq. Le sabbat se dissout avec le lever du jour.

« Zig et zig et zag, la Mort en cadence
Frappant une tombe avec son talon,
La Mort, à  minuit, joue un air de danse,
Zig et zig et zag, sur son violon.
Zig et zig et zag, chacun se trémousse.
On entend claquer les os des danseurs ;
Un couple lascif s’asseoit sur la mousse,
Comme pour goûter d’anciennes douceurs. […]
Mais, psitt ! Tout à  coup, on quitte la ronde,
On passe, on fuit, le coq a chanté. »

J’adore!… Et ouai c’est moche, j’écoute pas que Britney. Je vous conseille la version avec orchestre, ça vous retourne l’anus en moins de deux..

Version vidéo que j’ai pu trouver